L'allaitement maternel et artificiel

 

 

 

Pour la santé actuelle et future de votre enfant, l’allaitement maternel est recommandé. Cependant le choix du mode d’allaitement n’appartient qu’à vous, et l’équipe vous accompagnera et vous soutiendra, que vous ayez choisi un allaitement artificiel ou maternel.

■ L’allaitement maternel

Dès la fin de votre grossesse, les hormones se préparent à favoriser l’allaitement maternel. Le premier lait, appelé colostrum est jaune-orangé et est très riche en vitamines, anticorps et minéraux. C’est pour cette raison que nous vous encourageons à mettre votre bébé au sein dans les deux premières heures qui suivent votre accouchement lorsque cela est possible. Certains bébés peuvent être très fatigués à la naissance et ne sont pas prêt à têter de suite. Dans ce cas, vous garderez votre enfant contre vous et essayerez plus tard. La quantité de colostrum sécrétée dépend de chaque femme, de leur état de fatigue, de leur hydratation, etc. Mais pas d’inquiétudes, lors des premières têtées, votre bébé ne boira que quelques millilitres de colostrum. La quantité de lait produite augmentera au fil des jours pour arriver, vers le 3-4e jour à votre montée de lait.

L’équipe vous accompagnera lors des mises au sein, pour les positions, les fréquences et durées des têtées. De manière générale, un allaitement maternel se fait « à la demande » de votre bébé. Il sera important que vous suiviez son rythme et fassiez part de vos interrogations à l’équipe soignante. Des consultations d'allaitement maternel sont proposées par Mme Isabelle BECAVIN, sage-femme et conseillère en allaitement, durant la période pré-natale afin de préparer au mieux votre allaitement et répondre à vos inquiétudes. Par la suite, des consultations post-natales auront pour objectif de vous accompagner lors de votre retour à domicile, vous conseiller et vous guider dans la poursuite de votre allaitement maternel.

 

■ L’allaitement artificiel

Vous avez choisi l’allaitement artificiel. L’équipe vous accompagnera dans l’allaitement de votre bébé au biberon. Ainsi, un traitement homéopathique sera mis en place pour vous éviter la montée laiteuse, et /ou des traitements locaux. L’équipe vous aidera à interpréter les comportements de votre bébé et vous rassurera sur les quantités et fréquences des têtées. En effet, beaucoup de parents sont surpris par les petites quantités de lait prises par leur enfant lors des premiers jours. Nous estimons qu’un nouveau-né de moins de 24 h prend en moyenne 10 ml de lait par tétée. Il augmentera ses quantités au fil des jours.

De plus, les biberons sont fournis le temps du séjour.

Mission mains propres

Patients, soignants, tous concernés ! Participons ensemble à la sécurité des[...]